Nouvelle journée de marche sur les bord de la MAYENNE par un chemin de halage devenant vers la fin du parcours «virtuel».
Les spectacles de cette nature qui s'éveille avec les frémissements du printemps y sont toujours omniprésents.
Ayant atteints MONTREUIL JUIGNE je passe un long moment dans un bar estampillé «accueil motard» avant que de gagner mon B and B tenu par une sorte de gouvernante au service d'un vieux monsieur que je ne verrai pas.