Ayant ainsi apaisé mes "appetits" je me rend, d'abord en flaneur goutant des spectacles de la rue (statues d'Adam et Eve ou d'Afonso dit le "chaste" -- premier pèlerin authentifié du Chemin Primitif -- , croix, blason, fontaine ...) puis en autobus à la gare routière afin d'évaluer les possibilités d'un retour en bus, le jeudi de l'Ascension semblant avoir complétement "figé" notre SNCF !

1006

1012

fontaine plaza de platerias

1016

1017

autobus EUROLINES

  Très rapidement il s'avére qu'un bus part, à l'identique de chaque jeudi, vers 11h30 pour atteindre le MANS le lendemain vers 10H pour la modique somme de 113 ... simplissime !

   Mon ticket acheté je regagne mon hébergement et m'installe dans ma vie de pélerin arrivé au but; autrement dit : prendre une longue douche chaude (prestation qui peut faire défaut sur le Chemin) avant que d'aller m'installer dans un bar voisin pour y lire avant l'heure du repas du midi (comeda)remarquable ce jour par les saveurs du plat pricipal : osso bucco de ternera.

1018

1019

    15h sonne, alors que je regagne ma résidence pour y faire ma traditionnelle lessive de fin de périple avant de rejoindre, la cathédrale afin d'en goûter une nouvelle fois les  spectacles et atmosphères [notament l'oratoire dit église de la Corticela et la porte sainte -- à ma grande surprise ouverte en cette année n'étant pas une  "année sainte" cad au cours de laquelle la St Jacques est un dimanche -- ].

1021_2

1023

1025_2

1027

1064

église de la Corticela_vierge à l'enfant

porte sainte

porte sainte_détail_décapitation St Jacques

    Ayant ainsi déambulé au gré de mon inspiration dans la cathédrale je regagne mon albergue pour y conclure cette belle journée par une frugale collation puis une longue lecture aggrémenté d'une pipe.