Le pèlerinage de Compostelle compte parmi les trois plus importants pèlerinages de la Chrétienté après Jérusalem et Rome. Le but est le tombeau légendaire de l’apôtre saint Jacques, dans la crypte de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne. Les 4 Chemins de Compostelle contemporains [chemins jacquaires] en France ont été tracés à partir des années 1970  en reference à des informations parfois parcellaires :

1/        La via Turonensis (1460 km), qui passe par Paris et Tours.
2/        La via Lemovicensis, qui passe par Limoges débute au Vézelay
3/        La via Podiensis (1530 km), qui tire son nom du Puy-en-Velay où il débute
4/        La "via Tolosana" ou "via egidiana", qui passe par Toulouse prend son départ à Arles

     Les 3 premières voies jacquaires se rejoigne à Ostabat pour former le "chemin navarrais" ["camino navarro"] et franchir les Pyrénées au col de Roncevaux après être passé par St jean Pied de Port.

     La voie d'Arles se prolonge par le "chemin aragonais" ["camino aragonés"] pour  franchir les Pyrénées au col du Samport.

     En Espagne le chemin le plus utilisé et qui regroupe les itinéraires venant d’Europe prend le nom de «camino francés ».

carte_chemins_pelerinage